46, rue des Petites Écuries, 75010 Paris

Salaires 2019 : Négociations bloquées

Salaires 2019 : Négociations bloquées

En préalable de la réunion de la Commission Mixte paritaire (CMP) du 18 janvier 2019, la FEETS FO a lu la déclaration ci-après. A l’issue du tour de table provoqué par cette intervention, tous les syndicats ont décidé de suspendre leur présence en réunion paritaire tant que le sujet ne serait pas abordé. En effet, alors que l’ordre du jour de la CMP était prévu depuis fin novembre 2018 et que le montant du SMIC était connu, les employeurs n’avaient pas de mandat sur le sujet ! Une date de CMP a été retenue , le 12 02 2019

Détails de notre intervention

Mesdames, Messieurs,

En cette première réunion de 2019 de la Commission mixte paritaire de la branche prévention et sécurité, nous interviendrons sur un seul sujet de l’ordre du jour, celui des salaires. Ce sujet est LE sujet prioritaire qui doit nous occuper.

En effet, alors que le salaire des agents de sécurité est amputé par de nombreuses augmentations sur les postes contraints comme les déplacements, le logement, le chauffage ou l’alimentation, plus de 30% des salariés sont au SMIC !

Les deux premiers coefficients sont impactés ! Cela n’est pas acceptable alors que les employeurs, les clients et l’Etat en demande toujours plus.

On ne peut exiger de la compétence, se désoler du turn-over et se plaindre de difficultés de recrutement et continuer à rémunérer aussi mal les salariés. Aussi pour FO aucun sujet sur la table ne sera négocié si un accord n’est pas trouvé afin de relever les rémunérations conventionnelles.

FO terminera cette intervention liminaire en interpellant le Ministère du travail. Pour notre organisation, il n’est pas acceptable qu’un accord de salaire ne soit pas étendu après 6 mois. Faire disparaître des branches professionnelles n’est pas la priorité pour les salariés.

A chacun à ses priorités. Celles du Ministre semblent être claires. A vouloir tout faire « en même temps » on fait beaucoup de choses mal et ce sont, en l’espèce, les salariés les plus mal rémunérés qui en font les frais. »